Trois ans au lieu de trois mois


Beaucoup de gens se lancent en affaires en pensant qu’ils pourront se verser un salaire après trois mois. Il n’en est rien.

La réalité, c’est que si tout va bien, vous pourrez commencer à vous verser un salaire après trois ans. L’autre réalité, c’est que 80% des entreprises, soit une sur cinq, va fermer avant cinq ans.

Soit parce que l’entrepreneur n’a pas réussi à déléguer suffisamment et qu’il est à bout de souffle, soit qu’il n’y avait tout simplement pas de marché pour son produit.

Si on savait au départ ce qui nous attend, personne ne le ferait. C’est cette naïveté qui nous permet de nous lancer.

Une fois parti, on est pris dans l’engrenage. Finalement, ça va prendre un mois de plus. Oups, non, encore un mois. Puis un autre et ainsi de suite. On se sent chaque fois si près du but qu’on ne veut pas arrêter. Notre entreprise se met en place. On sait qu’on va dans la bonne direction.

Qu’on soit jeune ou plus expérimenté, on pense tous la même chose au début : « Ça va être facile, j’ai des contacts. »

On se rend compte que ce n’est pas aussi facile qu’on l’avait cru. Nos clients, on doit les trouver. Pour cela, on doit mettre en place une stratégie différente des autres. On se casse la tête pour trouver des idées originales. Cela prend du temps.

Puis il y a tous les investissements que nécessitent la croissance de l’entreprise, pour augmenter la vitesse de production et avoir de meilleures marges, par exemple : machines plus performantes, contenants, nouveau bâtiment, etc.

Quand l’argent commence enfin à rentrer, c’est souvent au compte-gouttes, et toujours bien moins que ce qu’on avait espéré.

Après sept ans, il se peut que l’entreprise soit florissante, et alors tout le monde croira qu’elle s’est bâtie en une seule nuit. ;)

Bon succès!



Language
French
Open drop down