Moi, François Lambert, 55 ans, imposteur en série. 


À chaque projet que j’entreprend, je me fais traiter d’imposteur. 

J’ai grandi sur une ferme et j’ai repris la terre familiale en 2009 pour y faire de la grande culture et élever des animaux, mais je ne suis pas un VRAI agriculteur. 

J’ai commencé à vendre le sirop de mon érablière en ligne en 2018, mais je ne suis pas un VRAI acériculteur. 

Je suis membre de l’Union des artistes, mais je ne suis pas un artiste. 

J’ai lancé une savonnerie l’année dernière, mais je ne suis pas un VRAI savonnier. 

Je sors un livre de recettes, mais je ne suis pas chef cuisinier. 

Quand j’ai voulu vivre de la grande culture SANS subvention, j’ai vite compris que je devais faire autrement, trouver des moyens différents de rentabiliser ma terre. 

Aujourd’hui, on achète plus de 200 barils de sirop d’érable par année à la Fédération des acériculteurs du Québec pour le transformer en fabuleux produits que vous aimez. J’ai choisi de faire les choses à ma manière, sans quêter, et en réinvestissant les revenus de l’entreprise au fur et à mesure. Pas de plan d’affaires, pas de prêt, pas de subvention et pas de distributeur. Je vous écoute, je vous propose des produits que vous aimez, et je parle avec vous, je vous raconte mon histoire, à chaque jour. 

J’adore cuisiner. Ma mère m’a appris très tôt à faire des plats délicieux avec ce qu’on a sous la main. J’aime faire des repas « du samedi » le mardi et mettre en valeur les produits du terroir. Pour ceux qui l’ignorent, je me suis d’abord fait connaître à l’émission Un souper presque parfait…ensuite est venu Dans l'œil du dragon.

C’est vrai que je ne « fit » pas dans le moule, et c’est tant mieux, j’aime déranger et changer les choses à ma manière. Tranquillement, on me reconnaît comme agriculteur, acériculteur, comme acteur médiatique, comme savonnier, et, sans prétendre être chef, je suis fier de pouvoir inspirer les gens à cuisiner simplement des mets délicieux avec des produits de chez nous. 

Ce livre, on l’a fait sans éditeur, sans subvention, en peu de temps, et avec des collaborateurs dévoués. Et croyez-moi, ce n’est que le début. 

Je vais continuer de sortir du moule, des sentiers battus et de déranger les jaloux du monde entier. 

https://www.francoislambert.one/products/de-notre-terre-au-coeur-de-votre-cuisine


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés