Livraison gratuite avec tout achat de 60$ et plus, ou taux fixe de 5$ avec achat minimum de 15$ (Québec et Ontario)



L’âge mental d’un entrepreneur

Publié par François Lambert le

Il y a quelques semaines, un gars sur ma page me mentionne que j’ai l’air d’un kid qui vient de lancer sa première entreprise.

Ça m’a fait réfléchir pendant des semaines…

Bon ce n’est pas vrai, je lui ai répondu immédiatement qu’effectivement quand vient le temps de m’investir dans mes entreprises, j’ai l’âge mental d’un adolescent.

Un adolescent avec un peu d’innocence et de naïveté, mais avec la compréhension d’un adulte qui est déjà tombé dans les pièges.

Il faut être naïf pour réussir en affaires. Une belle naïveté. Je rêve, mais éveillé!

La réalité c’est que lorsqu’on est jeune ou jeune de cœur on ne voit pas le côté négatif ou s’en balance un peu.

Et c’est pour cette raison qu'on est capable de réussir des choses que peu de gens croyaient possible.

C’est ça être un vrai entrepreneur, ne pas voir le négatif inutilement.

Et pour cela, il faut être jeune de cœur à tout âge.

Aujourd’hui, je préparais les commandes de barbe de dragon pour expédier à la boutique de l’aéroport et j’avais effectivement un âge mental de 17 ans.