Livraison gratuite avec tout achat de 60$ et plus, ou taux fixe de 5$ avec achat minimum de 15$



Savoir s’adapter au marché

Publié par François Lambert le

L’entrepreneur doit sans cesse s’adapter aux tendances du marché et aux besoins de sa clientèle s’il veut tirer son épingle du jeu.

Dans le domaine alimentaire, il faut maintenant réduire ses déchets, les potentiels allergènes pouvant être contenus dans le produit, et offrir des produits de haute qualité dont on connaît la provenance des ingrédients.

Voici donc deux exemples où les entrepreneures ont su réaligner leur entreprise aux tendances du marché pour connaître le succès.

Caroline et Véronique sont deux sœurs issues d’une famille d’entrepreneurs. En 2018, elles rachètent une entreprise de barres tendres et céréales biologiques et sans-allergènes et lui redonnent un tout nouveau souffle. Elles refont le branding en entier, du nom au logo, aux couleurs, et conservent les produits favoris des clients, mais, surtout, leurs barres tendres sont aujourd’hui parmi les seules à ne pas être emballées individuellement et à être disponibles en vrac. Suivant la tendance du zéro déchet, les barres et céréales de Snack Tonik sont maintenant disponibles dans 30 épiceries zéro déchet sur 50 points de vente au total au Québec. De plus, afin de suivre la tendance du multisnacking, les sœurs Joubert ont aussi lancé snackdépôt, une boutique en ligne qui permet aux clients de se faire livrer des boites de collations santé sur mesure. Alors : zéro déchet, végétalien, biologique, sans gluten, sans allergènes et multisnacking. Qui dit mieux? En terme d’adaptation à son marché, difficile de trouver meilleur exemple.

 

Catherine Veilleux est la 4e génération d’entrepreneurs de sa famille, qui œuvre dans les frais funéraires. Mais Catherine rêvait d’avoir son projet à elle, de tout bâtir de A à Z. Épicurienne dans l’âme, c’est à la suite de plusieurs voyages gastronomiques qu’elle arrête son choix sur les huiles d’olives et vinaigres balsamiques. Passionnée par la provenance de chaque produit et leurs différentes saveurs, et décelant la popularité grandissante de l’alimentation méditerranéenne, elle se met bientôt à importer des produits de haute qualité, principalement d’Italie, puis elle ouvre une première boutique à St-Georges-de-Beauce, puis une seconde à Lévis, où elle offre aussi une vitrine à d’autres produits locaux. Mais elle s’aperçoit rapidement que ses propres produits Olives et gourmandises connaissent davantage de succès que les autres produits offerts dans ses magasins, et afin de se concentrer à 100% sur sa croissance, elle décide de ne pas renouveler ses baux et de plutôt distribuer ses produits dans différents points de vente en plus d’en faire la vente en ligne. Ses huiles d’olive et vinaigres balsamiques sont maintenant eux aussi disponibles en vrac dans plusieurs points de vente au Québec, suivant la tendance du zéro déchet. Catherine a aussi développé son propre élément différenciateur : les mariages entre les huiles et les vinaigres aromatisés. Elle a donc conçu des boites dégustation où elles suggèrent des mélanges d’huiles et de vinaigres qui se marient merveilleusement bien ensemble et transforment n’importe quel plat en une véritable œuvre gastronomique.

Leurs produits sont maintenant disponibles dans ma boutique!